Apprendre à déclarer sa téléassistance

téléassistance

Depuis 2018, si vous faites appel à des services de téléassistance, vous avez droit à un crédit d’impôt, et ce, que vous soyez imposable ou non. Cela constitue une nouveauté importante d’un point de vue fiscal, et qui permet à davantage de familles de bénéficier d’un avantage fiscal mais qui encourage également de nouvelles personnes dans le besoin à souscrire à la téléassistance. Lire la suite de « Apprendre à déclarer sa téléassistance »

Commander un matelas et un sommier pour plus de confort

Les matelas sont des équipements utilisés pour protéger sa literie mais surtout pour pouvoir bien dormir. Quant au sommier, il fait partie de la literie. Ces deux équipements sont indissociables si on souhaite obtenir du confort et avoir un bon sommeil.

Les différents types de matelas et sommier

Pour un bon sommeil durant la nuit, il est impératif de posséder un matelas et un sommier de bonne qualité. Vous pouvez choisir entre différents modèles sur le marché qui offrent une variété des niveaux de support pour le dos. Pour le matelas par exemple, il existe les matelas à ressorts qui sont reconnus pour être hygiéniques grâce à leur ventilation naturelle. Ils offrent un couchage confortable et ils peuvent s’adapter à toutes les morphologies en soutenant chaque mouvement durant la nuit. Effectivement, comme les ressorts sont disposés de façon uniforme sur toute la surface du matelas et soutenus sur les bords, ces derniers sont renforcés afin d’éviter que le matelas s’enroule sur lui même. Puis, on a les matelas en latex qui sont considérés comme les hauts de gammes. Ils ont la capacité de se déformer sans s’altérer dans le temps. Et sans oublier les matelas constitué de mousse alvéolaire qui possèdent une protection hypoallergénique.

Pour le sommier, plusieurs gammes sont disponibles sur le marché comme les sommiers en latex, à ressort ou à lattes. Ce sont tous des modèles adaptés aux matelas à l’exception du sommier à ressort car ce dernier est plus compatible avec un matelas à ressort. D’autre type de sommier comme les tapissiers sont enveloppés par des tissus de protections. Ce type de sommier montre une capacité exemplaire dans un lit.

Conseils pour bien choisir le matelas et le sommier

Les meilleures astuces pour mieux choisir un sommier de qualité est d’évaluer la capacité de suspension de matelas. Si un matelas possède une bonne suspension, cela veut simplement dire que ce dernier possède les qualités nécessaires et une longévité. L’évaluation d’un sommier dépend donc de la qualité de matelas. Les matelas et sommiers sont interdépendants.

Quelques critères doivent être pris en compte dans le choix de ces équipements composant la literie. Le premier est donc d’ordre morphologique. Ensuite, le second concerne les habitudes lorsqu’on dort pour garantir un bon sommeil. Et après, il faut déterminer les dimensions de ces deux éléments afin qu’ils puissent bien se concorder. Ce sont votre poids et votre taille qui permet de bien les choisir. En effet, plus la taille et le poids sont importants, plus la densité doit être grande afin d’offrir un maintien suffisant. D’après les spécialistes, le matelas st confortable une fois que la densité se trouve au plus de 25 kg/m³.

Cependant, il faut toujours être prudent lorsqu’on choisi le meilleur matelas ou sommier. Il faut le toucher continuellement et s’allonger pendant quelques minutes s’il le faut. C’est de cette façon que vous trouvez un matelas de bonne qualité. Pour le faire, n’hésitez pas à demander au vendeur ce genre de service.

 

 

Comment bien choisir des chaussures pour une personne âgée ?

Il n’est pas toujours simple de choisir de nouvelles chaussures lorsque l’on est âgé.
Vous décidez d’accompagner une personne vieillissante pour l’aider à choisir sa paire de chaussures.
Vous vous questionnez : sur quels critères baser votre choix ? Que devez-vous impérativement prendre en compte ? Devez-vous choisir une chaussure plate, à petit talon? Quelles semelles choisir? Ces quelques lignes vous aideront à faire votre choix en vous basant sur les besoins d’une personne âgée.

Privilégier le confort de marche

En général, les personnes vieillissantes ont les pieds très fragiles et sensibles. Vous devez en tenir compte et par conséquent, opter pour des chaussures confortables et adaptées.
Une chaussure qui blesse le pied peut se révéler très dangereuse pour les personnes sujettes au diabète. Les chaussures à bouts ronds lui permettront d’être plus à l’aise et limiteront les risques de blessures à l’avant du pied. Il arrive aussi que la personne possède des pieds devenus volumineux à cause d’oedèmes par exemple.

Préférez une chaussure suffisamment large pour que la personne qui la porte puisse se déplacer sans se blesser d’avantage. Évitez les coutures à l’avant de la chaussure, qui peuvent provoquer des blessures et un manque de confort dans la marche. Il faut également penser que la personne âgée rencontre parfois des difficultés pour se baisser, liées à des problèmes de dos la plupart du temps.

Choisissez donc des chaussures faciles à lacer :

• Les chaussures a scratchs sont plus faciles à attacher, et ne risquent pas de se détacher lorsque la personne se déplace

• La chaussure à lacet présente deux avantages : elles assurent un meilleur maintien du pied, et sont ajustables en cas de gonflements.

Faites votre choix en fonction des capacités de la personne âgée et de son degré d’autonomie. Tenez compte de ses éventuels problèmes médicaux.
Ainsi, la personne pourra marcher en tout confort.

Pensez aussi à la sécurité

Lorsque nous arrivons à un âge avancé, il peut arriver que nous soyons sujets à des pertes d’équilibre. La démarche est moins assurée, et le risque de chute plus conséquent.

Cela peut vous paraître évident, mais il est indispensable que les chaussures soient à la bonne taille. Une chaussure trop grande pourra engendrer un déséquilibre, et une chaussure trop petite blessera à coup sûr des pieds fragiles.
La personne âgée peut tout à fait ne pas se rendre compte que ses chaussures sont trop petites ou trop grandes.
Il est donc très important de faire essayer les chaussures à la personne pour s’assurer que ce soit la bonne pointure. Veillez à ce que le pied de la personne touche bien l’avant de la chaussure, sans que les orteils soient repliés, mais aussi à ce qu’elle n’y soit pas trop à l’étroit. De plus, toutes les marques de chaussures ne taillent pas de la bonne manière.

Les chaussures ouvertes à l’arrière sont à proscrire. Même si de premier abord elles peuvent paraître plus confortables et plus faciles à enfiler, elles présentent le risque que le pied glisse et en sorte. Dans ce cas la chute est assurée. Oubliez donc les mules et les claquettes.

Choisir des chaussures pour personnes âgées adaptées est une chose, mais il est aussi important de les associer à des semelles qui conviennent. Optez pour des semelles assez fine, afin que la personne soit assez en contact avec le sol pour sentir ses aspérités. Ainsi, elle améliore sa stabilité.
Les chaussures doivent être plates, évitez les chaussures à talon. Optez pour des semelles de chaussures antidérapantes si possible pour limiter le risque de pertes d’équilibres et de chutes.

A retenir

Le choix d’une paire de chaussures pour une personne âgée peut paraître anodin, mais ce n’est pas le cas. Vous ne devez pas choisir une paire de la même façon que vous le feriez pour vous. Préférez une chaussure qui assurera stabilité et maintien du pied à la personne vieillissante.
En avançant dans l’âge, elle devient plus dépendante et aura besoin d’être guidée dans ses choix, pour son confort et sa sécurité.
Vous savez maintenant comment choisir des chaussures pour une personne âgée. Les mêmes conseils s’appliquent au choix de chaussons.
Il existe un grand nombre de marques de chaussures spécialisées pour les personnes âgées, qui tiennent compte de la déformation du pied liée au vieillissement, mais aussi de différentes pathologies pouvant être rencontrées chez la personne âgée.
Vous pouvez aussi trouver des chaussures adaptées dans n’importe quel magasin de chaussures.
Choisissez aussi des chaussures en fonction de la saison, ni trop chaudes l’été, ni trop légères en plein hiver.
Il ne vous reste plus qu’a choisir des chaussures en fonction des besoins de la personne que vous accompagnez, mais aussi de ses goûts : Autant choisir un joli modèle qu’elle portera avec plaisir.

 

Les thérapeutes pour enfant : aide et soutien aux parents

Votre enfant est sujet à des troubles du comportement ou à des difficultés relationnelles et vous n’arrivez pas à savoir pourquoi. Aujourd’hui consulter un psychiatre n’est plus réserver à l’adulte dépressif ou enclin à des problèmes relationnels. Il est tout à fait possible qu’un enfant même en bas âge soit victime d’angoisse ou de stress dus à son environnement. Ces difficultés rencontrées par l’enfant sont de nature à le rendre triste ou fermé socialement, ce qui entraine des inconvénients tant sur son éducation que sur sa compréhension. Les parents peuvent alors se retrouver dos au mur et ne sont incapable de résoudre les problèmes de l’enfant dans l’intimité du cercle familiale.

Un professionnel pour résoudre les problèmes de l’enfant

Dans beaucoup de cas, comprendre les difficultés que rencontre un enfant est un véritable casse-tête pour les parents. Il est alors nécessaire de contacter un thérapeute qui va aider l’enfant à s’ouvrir émotionnellement et à communiquer avec les autres. Le mal-être de l’enfant peut trouver ses sources dans plusieurs situations, la séparation des parents, l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille, son quotidien à la crèche n’est que des exemples typiques. Le fait est que lorsque l’enfant ou l’adolescent subit un changement brutal, il peut arriver qu’il se referme sur lui-même et supporte seul le poids de ses angoisses. Dans ce genre de situation, si les parents ne sont plus capables de résoudre les difficultés rencontrées par leurs enfants, contacter un thérapeute s’avère être la meilleure solution pour aider l’enfant à dépasser son état d’angoisse et de stress.

Les indices d’un mal-être aigu

Les enfants vivant avec des problèmes relationnels, d’angoisse et/ou de stress réagissent différemment, mais il existe cependant des points communs qui peuvent faire comprendre aux parents que leur enfant souffre intérieurement. Suivant l’âge de l’enfant, les signes les plus connus pour les enfants en bas âges sont : le refus de manger, les terreurs nocturnes et parfois l’hyperactivité. Pour les enfants plus âgés et les adolescents, l’absence de communication avec son entourage, les troubles du langage sont des indices qu’il ne faut pas prendre à la légère. Dès que les refus de communiquer persistent, n’hésitez pas, contacter un thérapeute. Notez que si les problèmes de l’enfant ne sont pas résolus, il se peut que dans sa vie d’adulte il soit confronté à de plus grandes difficultés et les troubles émotionnels qu’il vit pendant son enfance peuvent se transformer en des comportements antisociaux dans l’avenir.

Quel thérapeute choisir ?

Un thérapeute spécialisé pour les enfants en bas âges est conseillé pour les enfants de 6 mois à 5 ans. En effet, les pédopsychiatres sont formés pour résoudre les problèmes émotionnels de ces enfants âgés au maximum de 5 ans. Pour les plus âgés, les psychologues non spécialistes sont aptes à résoudre les problèmes rencontrés par un adolescent. Les parents modernes ne peuvent pas réellement se concentrer exclusivement sur leurs enfants, ces derniers vivront souvent leur enfance suivant l’image que les médias diffuseront. Aujourd’hui, il est préférable que l’enfant et les parents consultent le même thérapeute, d’abord pour rassurer et aider l’enfant et ensuite les parents.