Le management d’équipe: déléguer intelligemment

Le management d’équipe chez Lidl : déléguer intelligemment

Afin de réussir dans votre vie en tant qu’entrepreneur, manager ou chef d’entreprise ; il ne vous suffit pas de travailler d’arrache-pied. Ce qu’il vous faut, c’est travailler intelligemment. Plus de 80% des dirigeants, entrepreneurs et managers tendent à croire qu’une importante charge de travail assure un bon succès.

Votre réussite ne dépend pas de votre charge de travail

Nous vivons dans un monde qui récompense la compétence et l’intelligence de la tâche contentieusement effectuée. Dans la modernité de notre monde, les hauts représentants d’entreprises sont récompensés par leur habilité à travailler mieux sans pour autant ajouter de charges inutiles.

Le prérequis majeur du succès se base sur le bon management des équipes comme par exemple chez Lidl. Ainsi, le monde des affaires et celui des relations humaines sont étroitement liés.

Afin d’épanouir au mieux vos collaborateurs, il vous est recommandé de leur attribuer des responsabilités et des prises de décisions. Cette initiative vous permettra d’appliquer la méthode DLG apprise.

La méthode DLG : déléguer intelligemment

La méthode DLG se base sur la délégation de génie ou l’art de déléguer intelligemment. Attention cependant aux décisions hâtives, il est arrivé que certaines entreprises aient fait faillite après délégation de tâches trop importantes. En revanche, d’autres sont parvenues à augmenter leurs chiffres d’affaires et leurs résultats d’engagements collaborateurs.

Concevez-vous de laisser votre entreprise afin de vous autoriser des vacances en toute tranquillité ? Espérez-vous la retrouver encore plus solide ? Imaginez le plaisir que pourraient ressentir vos collaborateurs en voyant que vous leurs faites confiance, que vous les laissez prendre certaines décisions et certaines responsabilités ? Vous leur permettez de faire fonctionner l’entreprise.

Réalisez-vous l’importance que cette situation puisse apporter dans votre vie de leader ? Que feriez-vous si vous aviez plus de temps pour votre famille, plus de résultats de votre entreprise, plus de collaborateurs responsables et heureux ?

C’est ce que vous pouvez découvrir en appliquant la méthode DLG. Certaines entreprises comme par exemple Lidl, utilise cette méthode pour optimiser leur management.

Si vous souhaitez vivre cette vie de manager libre et être le génie de la délégation, maîtriser la méthode DLG peut être la solution.

 

Le management de la performance chez Lidl

Le management de la performance chez Lidl

Le management c’est l’art de prévoir, de décider et de diriger. On distingue le management stratégique et le management opérationnel. Tous les deux concourent à la réalisation de la performance de l’entreprise.

Le management stratégique

Chez Lidl, le management stratégique relève des dirigeants de l’entreprise. Il a pour rôle de fixer les orientations stratégiques. Il s’agit de décisions importantes qui engagent l’avenir et la pérennité de l’entreprise. On vise donc les moyens et longs termes.
C’est un processus qui commence par un diagnostic des opportunités de l’environnement et des ressources de l’entreprise. Il se poursuit par la détermination et le choix des options stratégiques. Il se termine par le déploiement de la stratégie et la détermination des délais.

Le management opérationnel

Chez Lidl, le management opérationnel relève du management intermédiaire : les chefs de départements et les chefs de service. Il a pour rôle d’assurer la mise en place opérationnelle et concrète des options stratégiques.

C’est le déploiement sur le terrain des stratégies arrêtées. Il s’agit de décisions qui engagent l’avenir de l’entreprise sur les courts et moyens termes. On peut citer des missions telles qu’optimiser les ressources, animer les équipes ou encore, contrôler les résultats.

La complémentarité du management selon Lidl

Lorsque l’on observe ces deux types de management, on comprend tout de suite qu’ils sont complémentaires. Certes, ils n’ont pas les mêmes enjeux et pourtant les deux sont indissociables et leur complémentarité est gage de réussite et de performance. En effet Lidl précise que les opérationnels sont dépendants du management stratégique sans lequel ils n’ont aucune orientation, sur les choix des délais, l’affectation des ressources ou le choix des délais.

Inversement les décideurs stratégiques ont peu de chance de voir leur stratégie se déployer de façon optimale et efficiente sans l’implication et l’adhésion du management opérationnel.

C’est ce dernier qui anime les équipes, qui optimise les ressources, qui coordonne les taches pour converger vers l’objectif commun de l’entreprise et obtenir la performance globale.

3 tendances Management à surveiller en 2018

3 tendances Management à surveiller en 2018 Lidl

Chaque nouvelle année est l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur l’année passée et de tirer les leçons des expériences pour mieux se préparer à l’avenir.
Par exemple, en 2016, Carrefour est en baisse mais les géants de la distribution anglo-saxons progressent dans le classement mondial du palmarès que publie le cabinet conseil Deloitte. Pour certains, c’était inattendu. En résumé, les sept premiers distributeurs sont américains, exception faite de la quatrième place occupée par le propriétaire allemand de la marque Lidl.
Quelles sont les grandes tendances du management en 2018 ? Quel est l’avenir du marché mondial des logiciels de gestion des ressources humaines ? – Croissance, dernières tendances et prévisions 2022.

Les logiciels de management

Questale a publié une recherche actualisée mettant en évidence le segment Global Human Resources Management Software
Le rapport plonge profondément dans la dynamique du logiciel de gestion globale des ressources humaines en fournissant des aperçus utiles et uniques. L’information est partagée de façon précise et structurée, ce qui donne aux cadres et aux dirigeants une image précise du mouvement du marché à venir. Le document utilise un certain nombre de monographies, de diagrammes circulaires et de graphiques à barres pour fournir des données qui peuvent être utilisées pour déduire les dernières tendances de l’industrie.

L’immersion des cadres dans les starts-ups

Pour accompagner la digitalisation de leurs métiers, les grands groupes mettent en place diverses stratégies. Certains rachètent des startups, d’autres mélangent les compétences de digital natives avec celles de professionnels aguerris… Exemple avec les initiatives de grands groupes qui ont mis qui au point un programme immersif pour former ses futurs cadres dirigeants aux méthodes innovantes des startups.

Développer le sentiment d’appartenance

L’exemple avec LIDL soucieux de sa marque employeur, qui multiplie les initiatives pour développer le sentiment d’appartenance des salariés. Au siège, François Leroux vante la bibliothèque participative, les différentes espaces de vie mis à disposition du personnel et sa salle de sport dernier cri. Au sein du groupe, l’ensemble des employés est sollicité tous les deux à trois ans afin de mettre en place des plans d’actions adéquats.

Lidl présente les différents styles de management

Lidl présente les différents styles de management

Les styles de management varient selon les personnes, qu’il s’agisse de dirigeants ou de chefs d’équipes. Néanmoins ces types d’administration peuvent être regroupés sous trois grandes typologies.

Les styles de management varient en fonction de la taille de l’entreprise, de son organisation, de son environnement et de la personnalité du manager. Chez Lidl l’ensemble de ces facteurs façonnent le management de chaque encadrant.

Le management paternaliste

Le manager paternaliste se soucie particulièrement de ses collaborateurs tant d’un point de vue privé que professionnel. Il se doit d’être juste : récompenser ou sanctionner lorsque la situation le demande mais également imposer ses décisions en toutes circonstances.

Dans le cadre du management paternaliste, les collaborateurs ont la possibilité de s’exprimer et de soumettre leurs idées aux équipes dirigeantes. La motivation est plus importante.

Le style consultatif

Afin de prendre au mieux des décisions, le style de management consultatif prend en compte l’avis des collaborateurs. Conformément à ce management, tout employé est apte à proposer ou statuer sur les changements ou les améliorations envisageables. Un manager consultatif sait apprécier les compétences techniques de ses collaborateurs.

En outre, un manager consultatif attribue des responsabilités à ses collaborateurs et les consulte selon leur domaine de compétence. Il reste néanmoins l’unique personne à prendre les décisions finales.

Le style participatif

Ce style de management prévoit non seulement la participation des employés mais également l’aspect promoteur du manager. Ainsi, par le biais des responsabilités données, les collaborateurs se sentent d’avantage impliqués instaurant alors une véritable dynamique de travail au sein de l’entreprise.

Le manager participatif quant à lui, assume la responsabilité finale issue des décisions prises. Il accepte malgré tout la remise en cause de ses arguments tout en demandant une participation active afin d’atteindre les objectifs.

Chez Lidl les managers sont formés afin d’adapté leur style de management en fonction des situations et des équipes.