Pasteur Yvan Castanou : vaincre le sentiment d’échec

 

vaincre-echec-pasteur-yvan-castanpu

Prions pour vaincre le sentiment d’échec, nous rappelle le pasteur Yvan Castanou. Yvan crois et confesse qu’il est une nouvelle création en Jésus Christ. Les choses anciennes sont passées, toutes choses sont devenues nouvelles. L’Éternel est celui qui crée un chemin là où il n’y avait pas de chemin. Il fait fleurir le pasteur Yvan Castanou même au milieu de la sécheresse. Christ a redonné un sens à sa vie. Il a balayé sa vie passée et le fait repartir à zéro. Yvan Castanou confesse qu’il n’est pas un échec. Il reconnait que l’échec est un évènement mais ce n’est pas son identité. En dépit de ses erreurs passées, il sait qu’il peut encore racheter le temps. Lire la suite de « Pasteur Yvan Castanou : vaincre le sentiment d’échec »

Comment pardonner

 

Cela peut être difficile de pardonner, car le plus souvent, nous sommes simplement dans notre droit et dans l’ampleur de la stupidité : la négligence et la méchanceté des autres semblent totalement au-delà de notre vision des choses. Mais il y a deux idées inviolables auxquelles nous devons néanmoins face au plus grossier comportement, garder en tête pour avoir plus de chance de pouvoir pardonner.

Premièrement, nous devons nous rappeler comment cette personne en est arrivée là, à une telle stupidité et cruauté. Chaque moquerie agaçante des autres personnes a une longue histoire derrière elle. Ils sont devenus ainsi à cause de problèmes au cours de leur développement, qu’ils n’ont pas choisi eux-mêmes. Ils ont été façonnés par des troubles, que nous ne pouvons pas voir mais dont nous connaissons l’existence. La personne arrogante a été piégée (à un moment crucial dans son évolution personnelle) dans un environnement où être modeste et raisonnable semblait être la garantie de se faire piétiner. L’individu critique a trop été, pendant sa croissance, avec des personnes qui ne pouvaient pas recevoir quelconque aimable conseil. Alors en retour ils se sont appuyés sur des affirmations bancales. Le timide frustré, la personne laide était à un certain moment de sa vie terrifiée. Le frimeur a appris ses manières désagréables parmi les personnes qui étaient difficiles à satisfaire. Derrière chaque échec, derrière tout ce qui ne va pas et tout ce qui est rageant pour ceux que nous rencontrons, il y a un important traumatisme vécu avant qu’il puisse y faire face correctement. Ils sont en colère mais ils doivent être ainsi sans le vouloir.

Pardonner, c’est comprendre l’origine du mal et de la cruauté.

Deuxièmement, et très étrangement, ce sont des choses compliquées à votre sujet. Bien sûr pas en ce moment même ni dans un mauvais moment relié à un manque d’attention à votre situation et qui détruit votre foi dans l’humanité. Mais dans ces espaces tranquilles dans lesquels vous oubliez vite que vous avez voyagé, vous oubliez aussi vite être un individu profondément imparfait et contestable. Gentiment, vous avez à votre propre façon, trahi ou parfois même agit en lâche. Vous avez modestement oublié vos privilèges. Sans y penser, vous avez remué le couteau dans les plaies des autres. Nous n’avons pas besoin de tout savoir de vous pour en être certain. Nous devons pardonner car, un jour, après un évènement, nous devons être pardonnés. Nous aurions, dans le passé, régulièrement regardé en haut vers le paradis pour avoir son pardon. Nous faisons ça de moins en moins ces temps-ci. Mais ça n’atténue pas les besoins des quelques instants où nous minimisons le mot le plus difficile à dire : « désolé » ou même élargir notre éthique imaginaire afin de prononcer ces mots encore plus pénibles et peu naturels : « je te pardonne ».

Trouver le courage et la motivation

courage-motivation

Comment trouver le courage et la motivation de sauter le pas pour vivre vos rêves en étant conscient que vous pouvez échouer, tout perdre ou encore vous engager dans la mauvaise voie ? Ce qu’il faut savoir c’est que cette peur ne surgit pas seulement avant de sauter le pas mais qui ressurgit peu importe ce qu’on fait et à n’importe quel stade de notre vie, peu importe le nombre de risques pris auparavant. A un certain niveau, ce doute est au cœur de tout projet qui en vaut la peine. Lire la suite de « Trouver le courage et la motivation »

Yves Alphé : faire le deuil d’un proche

deuil-yves-alphe

Comment retrouver l’énergie et l’envie de vivre après la perte d’un proche, comment faire son deuil et repartir. Cette question est délicate et il n’est pas évident d’y répondre parce que ça reste quand même quelque chose de très personnel. Nous n’avons pas tous la même façon de faire le deuil, comme le rappelle Yves Alphé, fondateur et dirigeant de Caritas Obsèques à Orléans.
Il n’y a pas une façon unique de faire son deuil, il n’y a pas une seule façon de gérer les choses. L’une des choses remarquables dans le deuil, c’est qu’il y a plusieurs phases principales (voir blog Yves Alphé). Lire la suite de « Yves Alphé : faire le deuil d’un proche »

Reprendre confiance en soi

confiance-en-soi

S’il y a bien quelque chose d’important en nous, c’est la confiance. Dès lors qu’on perd confiance en nous, qu’on se sous-estime, qu’on se rabaisse et bien dans la vie on se verra privé, bloqué même face à des choses que l’on pourrait obtenir ou bien s’accrocher à d’autres, on n’y arrivera pas. Et non pas parce que la chose en face est compliquée, difficile ou inatteignable mais tout simplement parce que avant même d’essayer, on se l’interdit. Pour quelle raison ? Parce que l’on a détruit en nous ou quelqu’un a détruit en nous quelque chose qui nous empêche d’y croire.

Le vrai problème de confiance en soi

Donc au final le vrai problème au départ ça n’est pas de retrouver une confiance, c’est de tout faire pour ne pas la perdre. Dès lors que tu l’as perdue, la construction est peut-être plus difficile mais c’est jamais trop tard. Petit à petit, chaque expérience de la vie, chaque petite victoire au plus petit des détails est une grande victoire. Mais avant tout, pourquoi perdons nous la confiance en soi ? Lire la suite de « Reprendre confiance en soi »

Qu’est-ce que le bonheur ?

boris-cyrulnik

Rencontre avec Boris Cyrulnik, neurologue et auteur, sur la question du bonheur. Le bonheur est à la portée de tous. Boris Cyrulnik nous dit pourquoi.

De quoi dépend le bonheur ?

BC : On est tous responsables du bonheur ou du malheur. Tous, ça veut dire moi, vous, la famille et la culture. Tout le monde y participe pour le construire ou le détruire. Mais il y a des individus qui sont plus ou moins sensibles, d’autres qui sont plus ou moins indifférents.
En plus le bonheur est une notion sociale qui est apparue avec la Révolution française. Avant Saint Just, on ne pensait pas que le bonheur pouvait être donné sur Terre. On passait sur Terre dans une vallée de larmes entre deux paradis : le paradis perdu à cause d’Adam et Eve et le paradis à regagner peut-être si vous avez été bien sage et bien soumis. Entre ces deux paradis, il y avait la vallée de larmes. C’est la Révolution Française qui a dit « pas du tout, on doit, on peut acquérir le bonheur sur Terre ». C’est une révolution mentale. Lire la suite de « Qu’est-ce que le bonheur ? »