Oxymètre de pouls : comment choisir ?

L’oxymètre de pouls, que l’on appelle également saturomètre, est un outil très utilisé dans le secteur de la médecine. En effet, que ce soit à l’hôpital ou en cabinet médical, les professionnels de la santé utilisent cet outil pour déterminer la quantité d’oxygène se trouvant dans les artères du patient. Les professionnels l’utilisent également pour mesurer le rythme cardiaque et la saturation pulsée en oxygène. Toutefois, il est à noter qu’aujourd’hui, il existe une infinité de modèles d’oxymètres de pouls. Mais bien évidemment, le choix ne devra jamais s’effectuer au hasard. Cela varie en fonction de chaque professionnel, de son usage et de ses besoins. Pour vous faciliter la vie, nous avons sélectionné pour vous, les critères à prendre en compte pour ne pas vous tromper dans le choix de l’oxymètre. Lire la suite de « Oxymètre de pouls : comment choisir ? »

Comment renforcer la confiance des enfants en préscolaire

Il n’est jamais trop tôt pour encourager les enfants à renforcer leur confiance en eux. Plus nous encourageons les jeunes enfants à parler, plus il est probable que leur confiance en eux augmente avec chaque expérience. Tout le monde a une histoire à raconter et veut que quelqu’un écoute. Découvrez comment inciter votre petit ange à prendre confiance de plus en plus.

Construire la confiance des enfants d’âge préscolaire

Enseignez aux enfants des poèmes adaptés aux petits. Lisez-leur des livres et aidez-les à apprendre les passages en les répétant et même en les incarnant dans la mesure du possible. Ensuite, demandez aux enfants de réciter les poèmes pendant que vous leur accordez toute votre attention. Encouragez les enfants à ne pas avoir peur et montrez-leur la vérité en vous parlant publiquement. Même si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les discours en public, votre tout-petit doit savoir de votre part qu’ils ne sont pas les seuls à être nerveux lorsqu’ils parlent. Un enfant apprend par l’exemple et n’a pas la capacité de comprendre le domaine philosophique du langage et de la lutte intérieure.

Encourager les enfants à s’exprimer

Demandez aux enfants de dessiner une image. Suggérez-leur de prendre la parole et d’expliquer ce qu’ils ont dessiné. Si vous avez deux enfants, apprenez-leur que le travail d’équipe et une attitude positive et bénéfique. Cela renforcera la confiance en soi et le respect d’autrui. Apprenez aux enfants à être polis et à écouter. Demandez-leur d’applaudir l’enfant parlant pour ses efforts. C’est un élément important de l’appréciation de la prise de parole en public, d’autant plus que tous les enfants ne trouveront pas que cela soit une expérience confortable à moins d’être soutenus à fond. Apprenez à tous les enfants qu’il est très important d’être gentil et de ne jamais rire ni se moquer d’un orateur. Encouragez les enfants à poser des questions poliment.

 

Apprendre en s’amusant

Trouvez des moyens amusants pour apprendre aux jeunes enfants les bonnes choses à faire lorsqu’ils parlent en public. Demandez à quelqu’un de faire tout ce qui est mal, comme parler trop fort ou trop doucement, ou trop vite, ou bouger partout en parlant ou en faisant face au public. Vous pouvez démontrer que mâcher de la gomme et en tirant sur leurs vêtements et leurs cheveux n’est pas la meilleure façon de parler clairement. Contrairement à la danse ou à la musique, parler en public ne consiste pas à faire beaucoup de mouvement, à taper des doigts ou des pieds, ni à bouger. Faites preuve d’énergie, mais ne soyez pas trop excités ni ennuyeux, mais partagez-les simplement. Plusieurs livres en anglais sont axés dans ce domaine, comme How To Speak With Confidence in Public de l’auteur Edie Lush. Pour lire les grandes lignes, suivez des cours d’anglais à Paris chez Angelio Academia. Pour cela, retenez les adresses suivantes :

– 20 rue Godot de Mauroy 75009 Paris : le centre de cours à partir du 1er septembre 2018.

– 8 rue de Prague 75012 Paris : le bureau administratif pour toute inscription et pour prendre des informations.

Les locaux sont accessibles via les lignes de métros et RER : Saint Lazare, Concorde, Opéra et Madeleine.

 

 

Pourquoi faire de la boxe pour réduire son stress ?

Il est bien connu que la vie en métropole se résume par le boulot et encore du boulot. Le stress peut donc vite accompagner le quotidien dans un environnement urbain et il est important de trouver des activités pour l’éviter. Des activités physiques pour éviter le stress, il y en a de toutes les sortes mais nous allons vous parler aujourd’hui de la boxe. En quoi la boxe peut-elle être une solution au stress ? On vous l’explique dans cet article.

En quoi la boxe réduit-elle le stress ?

Quand on envisage de pratiquer une activité physique, il est évident qu’on ne pense pas forcément à la boxe en premier lieu. Surtout lorsqu’il s’agit de chercher une activité pour réduire son stress. Cependant, plusieurs études ont démontré que les sports de combat comme la boxe ont des effets bénéfiques sur l’humeur. Quand on est en colère, contrarié, ou quand on sent que l’on dégage des pulsions, quoi de plus efficace qu’évacuer le tout par ses poings. D’ailleurs, pour les Japonais, les sports de contact comme la boxe contribuent à maintenir un sentiment d’engagement sur ses adeptes. Et contrairement à ce que l’on peut croire, les gants n’attirent pas seulement les personnes qui sont de nature teigneuse. En effet, la boxe peut conduire à un état de tranquillité profonde pour les personnes qui la pratiquent.

D’ailleurs, parmi les pratiquants qui sont inscrits dans les clubs, on peut rencontrer de nombreuses personnes qui sont de natures timides, renfermées, qui ont besoin d’évacuer leur émotion ou d’autres qui sont même dépressives. Pour ces adhérents, la boxe constitue une échappatoire qui les aide à se sentir mieux dans leur quotidien. De plus, c’est un sport qui commence à faire de plus en plus d’adeptes chez les femmes. Pour tout dire, la boxe n’est pas un sport que l’on pratique pour principalement apprendre à se battre. On la pratique pour apprendre à se dépasser soi-même et se sentir mieux, que ce soit physiquement ou psychologiquement.

En bref, la boxe peut se présenter comme étant le meilleur sport à pratiquer lorsqu’on vit en métropole. En outre de nous aider pour les soucis personnels que l’on peut avoir, elle est également l’activité adaptée pour mieux se protéger en ville. Si vous êtes curieux à propos de cette activité physique, vous pouvez  l’essayer en vous inscrivant dans un club de boxe dans le 91 et réserver votre séance d’essai gratuite. D’ailleurs, la boxe a plus de variante qu’on le pense. Quand on parle de boxe, on pense traditionnellement à deux personnes sur un ring en train de se donner des coups ou encore à un sac de sable que l’on assène de poings. Il existe de multiples variantes de boxe qui sont d’ailleurs proposées dans les clubs que l’on peut trouver en région parisienne. Pour celles et ceux qui n’ont pas trop envie d’entrer sur un ring, il existe qui le body combat ou le sweat boxing qui est un mélange de fitness et boxe qui peut convenir à tout le monde.

Quelles sont les autres avantages de la boxe ?

Comme nous venons de le mentionner, la boxe a du bon pour le physique et le moral. Donc mise à part la lutte contre le stress, la boxe permet évidemment de se défendre, de garder confiance en soi mais aussi garder sa forme physique. Surtout, la boxe est loin d’être un sport de gros dur comme on a souvent tendance à le croire. C’est un sport qui commence même à beaucoup se féminiser avec la gent féminine qui commence à s’intéresser à cette discipline pour s’améliorer dans plusieurs aspects de leur quotidien. Donc, que ce soit sur le ring ou contre un sac de frappe, il existe d’autres bonnes raisons de s’y mettre.

         Apprendre des réflexes de défense

Certes, la boxe est un sport de combat qui permet de se défendre. Cependant, ce n’est pas après quelques séances que l’on deviendra Rocky et mettre KO n’importe qui en un seul crochet du droit. Comme tous les autres arts martiaux, elle nécessite de la patience pour être parfaitement maitrisée. De même, il ne faut pas penser que la boxe peut nous sauver du moindre pépin en extérieur juste après quelques séances.

Néanmoins, la boxe reste un excellent moyen d’aiguiser ses réflexes. Aussi, elle enseigne à mieux se positionner quand on est en plein combat et surtout elle nous apprend à mieux appréhender les mouvements de l’adversaire. Pour les filles, la boxe constitue donc l’une des meilleures disciplines en matière d’autodéfense car ce sont de nombreuses techniques que l’on peut y apprendre. D’ailleurs, pour les grands débutants et débutantes, il est possible d’effectuer des cours personnalisés dans un club de boxe dans le 91 pour s’initier à un sport de combat à son rythme. De quoi bien débuter dans cette discipline intéressante.

         Garder confiance en soi

Si la boxe peut aider pour vaincre le stress, elle peut aussi aider à garder confiance en soi. En effet, quand on pratique la boxe, on peut constater que l’on contrôle plus facilement ses émotions au fil des séances. La boxe nous apprend donc à mieux nous connaitre en dépassant nos limites, par conséquent, avoir davantage confiance en soi.

         Prendre soin de soi

Comme tous les sports, on peut tonifier et sculpter son corps en pratiquant la boxe. C’est donc une activité sportive qui permet de se maintenir en forme grâce au travail de cardio. Et quoi de mieux comme sport pour garder la ligne. En effet, une séance de boxe brule énormément de calories. Pour celles et ceux qui souhaitent donc perdre du poids, la boxe est un sport donc approprié. Surtout quand on mène une vie sédentaire dans nos lieux de travail, quoi de mieux que la boxe pour nous aider à nous dépenser.

Où faire de la boxe

Rejoindre une salle de boxe constitue donc un excellent moyen de vaincre la frustration, l’angoisse, la peur et surtout le stress. Aussi, pratiquer ce sport n’est pas difficile et reste accessible même pour les enfants. De plus, les salles de boxe ne sont pas rares en région parisienne. Il suffit juste de trouver un club de boxe dans le 91 et s’inscrire à un cours adapté à ses besoins pour se lancer. Nullement besoin d’être un sportif aguerri pour la pratiquer, encore moins un champion. Vous pouvez vous faire plaisir en apprenant cette discipline en rejoignant le club de votre région.