Comprendre et appréhender le silence

silence

« Le silence est un véritable ami qui ne trahit jamais. » comme disait Conficius

Une nouvelle ère

Nous avons parcouru beaucoup de chemin depuis l’époque où nous passions notre temps à lire des livres, à jouer dehors ou à nous promener tranquillement. Nos vies sont devenues plus rapides, plus méthodiques, plus axées sur les buts et plus contraignantes. Nous nous levons tôt et allons travailler, passons la majeure partie de notre temps au bureau, nous rentrons à la maison, nous dînons, regardons la télévision, regardons nos nouvelles sur les médias sociaux, puis nous retournons au lit et le cycle continue.

Alors que la technologie et les médias numériques font un autre grand bond en avant, nous sommes de plus en plus consommés par cette frénésie étrange, et de plus en plus dépendants de nos téléphones portables, téléviseurs, consoles de jeux et ordinateurs portables.

Nous menons cette course pour gagner plus d’argent, gagner plus d’argent, gagner plus de confort matériel et obtenir le statut qui va avec.

Nos jeunes générations sont toujours trop occupées avec leurs ipads et leurs iphones sur les routes principales achalandées des villes et finissent par se faire écraser par des véhicules, elles s’éloignent de plus en plus des membres de leur famille, elles deviennent trop obsédées par leur apparence et font une impression sur tout le monde, qu’elles prennent « selfies » dans des endroits étranges risquant leur propre vie, dans le processus.

Nos vies deviennent de plus en plus insignifiantes avec le besoin constant d’être toujours plus populaires dans notre milieu de travail, parmi nos cercles d’amis et dans les médias sociaux. Nous prenons rarement le temps de penser et de réfléchir à nous-mêmes, à nos actions et aux choses qui se passent autour de nous.

Prendre le temps de réfléchir

Est-ce qu’il nous arrive de nous arrêter pour réfléchir à ce que nous ratons? Arrêtons-nous parfois de penser à la façon d’ y remédier? On sait ce dont on a besoin? NOUS AVONS BESOIN DE SILENCE. Le silence est une belle chose et très peu de gens peuvent l’apprécier. De nos jours, les gens fuient le silence. La plupart des gens en ont tellement peur qu’ils font tout pour l’éviter, sauf quelques-uns qui en comprennent vraiment la signification. C’est une chose dont nous pouvons grandement bénéficier. Nous devons tous nous excuser de toute l’agitation de notre vie urbaine et réserver quelques minutes ou quelques secondes à l’introspection.

Cela étant dit, permettez-moi de vous parler de la façon dont le silence est bénéfique pour nous…..

J’énumère ici cinq façons dont le silence nous aide:

 

1. Le silence est bon pour le cerveau

Une promenade tranquille dans un parc naturel entraîne la croissance cellulaire et le rajeunissement de la région d’Hippocampe du cerveau. Selon l’étude publiée dans les Actes de l’Académie nationale des sciences, il est constaté que ces adultes ont pris le temps d’aller sur une promenade tranquille pendant 40 minutes trois fois par semaine pendant une année, ont eu des changements remarquables dans leur cerveau dans l’hippocampe, une région du cerveau connue pour et associée à la mémoire spatiale.

Ainsi, passer un peu de temps avec soi-même et avec la nature améliore la capacité de notre cerveau à se concentrer et à avoir une meilleure mémoire.

2) Le silence recharge notre corps, notre esprit et notre âme

Le bruit a un effet très profond sur notre cerveau qui augmente le niveau de stress. Les ondes sonores qui, lorsqu’elles atteignent le cerveau sous forme de signaux électriques à travers nos oreilles, provoquent la réaction de notre corps. Trop de bruit et de sons activent notre amygdale, la région de notre cerveau associée à la formation de souvenirs et d’émotions en raison de la libération des hormones du stress.

D’après une étude scientifique publiée en 2006, on constate que le silence a la capacité de libérer l’esprit et le corps de la tension en seulement deux minutes. Les chercheurs croient que le silence vous détend plus qu’écouter la musique apaisante et relaxante.

3) Le silence maintient à distance les troubles du sommeil

Le silence fait des merveilles pour ceux qui souffrent de troubles du sommeil. Cela améliore leurs habitudes de sommeil. Une étude publiée en 2015 sur la médecine interne JAMA, estime que les personnes qui pratiquaient la méditation consciente ont connu moins de dépression, de fatigue et d’insomnie.

Ceux qui souffrent de troubles du sommeil, en particulier d’insomnie, peuvent méditer dans un endroit calme avant d’aller au lit, utiliser des bouchons d’oreille pendant le sommeil, ou passer quelques semaines ou quelques mois à la campagne.

4) Les silences renforcent notre conscience sensorielle

Il est très difficile de nos jours de trouver un endroit calme et sans bruits et distractions. Une fois que nous avons trouvé un tel endroit, nous devrions mettre notre montre pendant deux minutes, nous asseoir et nous détendre. Au début, cela pourrait être un peu difficile pour nous parce que nous ne sommes pas habitués au silence.

Le vrai pas vers l’appréciation du silence, c’est de le remarquer. Assis dans un endroit tranquille et relaxant, c’est une forme de pleine conscience où nous sommes conscients de notre environnement et du moment présent, en prenant un peu de temps pour sortir du chaos et de la confusion, en aidant le cerveau à reconstituer ses ressources et ses facultés. Cela nous aide à être plus concentrés et à trouver de la clarté.

5) Le silence renforce nos facultés créatrices

Un environnement calme nous permet de traiter des bribes d’informations vécues tout au long de la journée. Un environnement paisible favorise le développement de notre créativité.

Beaucoup de grands chefs-d’œuvre artistiques ont été créés isolément. Quand on est tout seul, on peut se perdre dans son travail sans aucun effort.

 

3 tendances Management à surveiller en 2018

3 tendances Management à surveiller en 2018 Lidl

Chaque nouvelle année est l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur l’année passée et de tirer les leçons des expériences pour mieux se préparer à l’avenir.
Par exemple, en 2016, Carrefour est en baisse mais les géants de la distribution anglo-saxons progressent dans le classement mondial du palmarès que publie le cabinet conseil Deloitte. Pour certains, c’était inattendu. En résumé, les sept premiers distributeurs sont américains, exception faite de la quatrième place occupée par le propriétaire allemand de la marque Lidl.
Quelles sont les grandes tendances du management en 2018 ? Quel est l’avenir du marché mondial des logiciels de gestion des ressources humaines ? – Croissance, dernières tendances et prévisions 2022.

Les logiciels de management

Questale a publié une recherche actualisée mettant en évidence le segment Global Human Resources Management Software
Le rapport plonge profondément dans la dynamique du logiciel de gestion globale des ressources humaines en fournissant des aperçus utiles et uniques. L’information est partagée de façon précise et structurée, ce qui donne aux cadres et aux dirigeants une image précise du mouvement du marché à venir. Le document utilise un certain nombre de monographies, de diagrammes circulaires et de graphiques à barres pour fournir des données qui peuvent être utilisées pour déduire les dernières tendances de l’industrie.

L’immersion des cadres dans les starts-ups

Pour accompagner la digitalisation de leurs métiers, les grands groupes mettent en place diverses stratégies. Certains rachètent des startups, d’autres mélangent les compétences de digital natives avec celles de professionnels aguerris… Exemple avec les initiatives de grands groupes qui ont mis qui au point un programme immersif pour former ses futurs cadres dirigeants aux méthodes innovantes des startups.

Développer le sentiment d’appartenance

L’exemple avec LIDL soucieux de sa marque employeur, qui multiplie les initiatives pour développer le sentiment d’appartenance des salariés. Au siège, François Leroux vante la bibliothèque participative, les différentes espaces de vie mis à disposition du personnel et sa salle de sport dernier cri. Au sein du groupe, l’ensemble des employés est sollicité tous les deux à trois ans afin de mettre en place des plans d’actions adéquats.

La satisfaction de parler une langue étrangère par Stéphane Demazure

stephane-demazure-satisfaction

 

Ssatisfaction-stephane-demazuretéphane Demazure vous a parlé dans plusieurs articles sur son blog de l’utilité de parler une ou plusieurs langues étrangères (pour voyager, au niveau professionnel etc). Mais aujourd’hui, il va évoquer un autre aspect de cet apprentissage : la satisfaction personnelle que cela procure. En effet, qu’il s’agisse de l’apprentissage (qui peut s’avérer très ludique) ou de la maîtrise parfaite de la langue, l’on peut en tirer une grande satisfaction et un réel bonheur.

L’apprentissage, des moyens ludiques

Le mot « apprentissage » peut ne pas se marier au terme « ludique » au premier abord, n’est-ce pas ? Pourtant, il existe de nombreux moyens agréables d’étudier et pratiquer une langue étrangère, rappelle Stéphane Demazure, lui-même étudiant dans ce domaine (anglais et japonais). Regarder des films en version originale (sous-titrés ou non selon votre niveau), rencontrer des étrangers et tisser des liens avec eux, lire des livres (là encore cela dépend de votre niveau) dans la langue apprise sont autant de moyens ludiques pour apprendre une langue étrangère. Ou tout du moins plus ludiques que de « bachoter » des listes interminables de vocabulaire même si cela constitue une étape importante dans l’apprentissage.

L’importance de la motivation, rappelle Stéphane Demazure

Si apprendre telle ou telle langue représente pour vous un fardeau, il est bien entendu déconseillé de s’y atteler. Toutefois, certaines personnes comme Stéphane Demazure (d’où le choix de son cursus en Langues Etrangères Appliquées) se passionnent pour les langues étrangères et/ou les voyages, ce qui rend la motivation d’autant plus grande. Passion et curiosité sont là les maîtres mots de la motivation dans le processus d’apprentissage.

Changer ses habitudes peut également être source de motivation, aussi curieux que cela puisse paraître : consacrer une heure ou une demi-heure par jour à l’apprentissage par exemple au lieu de regarder la TV ou lire un livre dans votre langue maternelle. L’idéal est bien sûr de s’y consacrer au moment où vous avez le plus d’énergie : l’apprentissage ne s’en fera que plus vite, rappelle Stéphane Demazure.

La langue étrangère, une véritable valeur personnelle

Une fois l’apprentissage réussi et la langue acquise, ou si vous vous considérez bilingue (quoique cette notion reste encore controversée), vous ressentirez une profonde satisfaction.

Après tout, comme dit le proverbe, après l’effort le réconfort ! Vous serez à l’aise dans le(s) pays de la langue apprise, pourrez vous renseigner sur la culture du/des pays en lisant en version originale, vous faire des amis étrangers, et prétendre à un salaire meilleur suivant votre orientation professionnelle. Une exemple : dans le domaine de la traduction, maîtriser une langue considérée comme « rare » constitue un atout indéniable qui vous fera gagner de nouveaux clients !

Mais outre l’aspect financier, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères vous valorise et vous fait vous sentir plus « puissant ». Attention cependant à ne pas tomber dans le mépris vis-à-vis des jeunes apprenants ! Vous pourrez au contraire les aider en leur donnant des pistes, voire des cours (que vous soyez enseignant ou non), ce qui contribuera à améliorer votre relation avec les autres, rappelle Stéphane Demazure.

Enfin, il est souvent dit que maîtriser une ou deux langues étrangères facilite l’apprentissage de nouvelles langues : on arrive là dans un cercle vertueux ou l’apprentissage devient un véritable plaisir, devient plus rapide, plus fluide et plus ludique !

Faut-il être incisif dans la réponse aux avis clients ?

Faut-il être incisif réponse avis clients Lidl

L’une des préoccupations les plus récurrentes dans le monde du marketing digital concerne la réponse attendue de l’enseigne vis-à-vis des avis clients. Faut-il être incisif lors de la réponse et recadrer un client lorsque l’on estime que cela est nécessaire ?

Lidl, enseigne de grande distribution, propose de répondre à vos interrogations concernant les avis clients.

Quel est le mode de fonctionnement d’un client mécontent ?

Il arrive que certains commentaires laissés par des clients insatisfaits visent une compensation monétaire. Pour ceux-ci, toute occasion en vue de manifester leur déception est valable. C’est ici qu’entrent en action les plateformes d’avis.

Un client frustré oriente son avis afin que l’ensemble de la clientèle reçoive une image négative de la marque. Il peut s’agir d’un mensonge direct ou par omission. Bien souvent, les mensonges sont décelés par le manque de descriptif. Il peut aller jusqu’à noircir le tableau en omettant de dire tout ce qui a été fait pour résoudre le problème.

Comment justifier une action incisive ?

Souvent, une action incisive se manifeste par la volonté de remettre les points sur les « i ». Il est absolument exclu de manquer de respect envers le client ou d’inciter à la moquerie. Lidl rappelle qu’un échange d’avis signifie une relation client publique et donc vue de tous.
3 facteurs justifient une réponse incisive. Le premier se manifeste par la réaction abusive ou dégradante d’un client de par sa description et son exagération. Sont en jeu les images de votre entreprise et de votre personne.

Deuxièmement, un client peut remarquer l’enjeu de son avis et donc manifester son envie de pouvoir. Certains clients astucieux vous proposeront de monnayer leurs commentaires. Notre marque vous conseille de répondre fermement lorsque la situation le demande.

Troisièmement, les clients adorent que vous mettiez les points sur les « i ». Tout futur client lit les avis et vos réponses. Il sera rassuré de voir que vous ne vous laissez pas faire car il apprécie quand la vérité est rétablie.

Gardez le contrôle

Ne laissez pas le client prendre le pouvoir. Il a le droit de s’exprimer mais il se peut que vous soyez confrontés à des avis abusifs. Dans ce cas, Lidl rappelle qu’il faut toujours répondre aux avis même à ceux qui sont nuisibles. Montrez que vous êtes incisif et juste à la fois.

La parité dans le secteur social

Dans la majorité des métiers exercés dans le domaine social, nous remarquerons une proportion élevée de femmes engagées. Cet engagement a offert aux femmes l’émancipation, la conciliation entre vie professionnelle et familiale.

Le travail social est majoritairement dominé par les femmes, ce qui s’explique par le fait ces dernières se sont tournées vers des métiers d’aide, de soin aux personnes faibles ou en difficultés.

La féminisation du secteur social évolue

Selon les stéréotypes, les femmes sont faites pour les métiers du social (la prise en charge des bébés, des seniors) et les hommes sont plus destinés à manager. Et ces idées reçues ont tendance à influencer le parcours individuel des enfants dès leur jeune âge. Ainsi, des disparités d’orientation scolaire se sont installés au détriment de la parité.

Du coup, à l’âge adulte, peu de garçons se dirigent vers les métiers sociaux en raison du manque d’évolution professionnelle ou des conditions de rémunération peu avantageuses. Par ailleurs, les lignes bougent, même s’il reste beaucoup de choses à faire en faveur de la parité dans le secteur social, puisque le clivage entre les « métiers masculins et féminins tend à diminuer », selon RC Human Recruitment.

La parité, un sujet incontournable pour tous les établissements sociaux

Au-delà du secteur social, la parité entre hommes-femmes joue un rôle dans l’image des établissements. Les temps ont changé et les tâches ont considérablement évolué, car depuis les années 90, nous assistons à une augmentation du nombre d’hommes dans ce secteur.

La solidarité ne doit pas être destiné qu’aux femmes, car féminiser l’action sociale c’est continuer à considérer les métiers de ce secteur comme moins nobles et non masculins.

Ainsi, pour favoriser la parité, trois lois ont définies des obligations légales et réglementaires en la matière, rapporte Richard Capmartin, président du cabinet RC Human Rcruitment. Il s’agit de la :

  • Loi la loi n° 2014-873 du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes
  • la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi
  • la loi n°2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels.

La parité est devenue, aujourd’hui une question de justice et permet de rétablir l’équilibre entre les hommes et les femmes.

Comment reprendre confiance en soi ?

Nous avons tous des périodes de perte de confiance suite à des difficultés que nous rencontrons que ce soit dans le travail ou dans la vie personnelle.

Il est important pour commencer de prendre conscience que tout le monde connait des moments de doutes, même les personnes qui semblent avoir beaucoup de confiance en elles.

Être indulgent avec soi-même

Personne ne peut atteindre la perfection car elle n’existe pas. Alors pourquoi la rechercher tout le temps, puisque cela nous donne le sentiment d’avoir échoué. L’indulgence que nous avons envers les autres, il est bon de l’appliquer à soi-même.

Arrêter de généraliser et faire autrement

Nous pensons souvent que si une situation s’est mal passée, nous allons la revivre sans cesse. Or il vaut mieux se dire que nous avons vécu une expérience, qui nous a fait prendre conscience de ce qui ne nous convenait pas, pour aller de l’avant. De plus nous pouvons faire face à des situations difficiles car nous aurons appris à les gérer par le passé.

Dites-vous que suite à un licenciement, vous pouvez retrouver votre confiance dans un autre emploi et vous épanouir. Acceptez le fait que les difficultés peuvent survenir mais dites-vous que vous pouvez vous adapter et bien le vivre.

Les difficultés rencontrées dans l’enfance, et par la suite ne déterminent pas votre présent. Vous vous êtes renforcé(e) avec le temps. Sachez tirer des leçons et faire autrement.

Les croyances négatives

Faites la liste de vos croyances négatives, elles viennent souvent de votre enfance, de votre entourage. Faites-en un tri. La plupart ne vous conviennent plus. Elles vous ont servies par le passé mais elles sont souvent obsolètes à l’âge adulte.

La loi d’attraction est une bonne méthode pour retrouver confiance en soi. C’est ce qu’Attractiv’Movies nous explique dans son article sur le sujet !

Faire une liste de vos talents et capacités

Vous allez reprendre confiance en pensant à vos capacités, car vous en avez, comme tout le monde. Elles peuvent être innées comme acquises avec le temps. Chacun est unique, alors chacun peut ajouter sa pierre à l’édifice avec ses talents.

S’éloigner des personnes toxiques

Il y a des personnes qui vivent des situations difficiles ou qui sont toujours dans la négativité. Sachez les repérer et vous en éloigner pour aller mieux. Vous ne pouvez pas les aider si vous n’êtes pas bien vous-même. Elles peuvent vous amener à croire que vous ne valez rien ou que vous ne serez pas capable de faire telle ou telle chose. Si c’est un proche, essayez tout de même de mettre la distance, et apprenez à vous protéger. Vous pouvez lui clouer le bec à chaque fois que cela se produit sans la blesser. En prenant conscience que cela lui appartient et que vous ne pouvez rien y faire, vous allez vous déculpabiliser et réussir à prendre de la distance.

Le développement personnel

Des coachs ou formateurs peuvent vous aider, alors vous avez surement près de chez vous la possibilité de suivre des formations en développement personnel. Cela peut être perturbant au départ, car il y a un travail à faire sur soi-même et sur ses croyances limitantes. Mais c’est un outil efficace pour reprendre confiance en soi.

Expérimentez à pas d’éléphant

Le manque de confiance peut venir d’un manque d’organisation, qui provoque de l’anxiété. Ce n’est pas en vous mettant la pression que vous allez réussir. Le mieux est d’envisager d’atteindre votre but pas à pas, sur le rythme du pas de l’éléphant, par étapes. Tout d’abord vous y verrez plus clair puis vous pourrez évaluer si vous êtes sur la bonne voie. Dans le cas contraire, il sera toujours temps de changer pour avancer dans le bon sens. Si vous faites les choses petit à petit, vous allez vous sentir mieux et prendre confiance dans vos actions et dans la réalisation de vos projets.