Changer notre façon de penser.

Nous pensons souvent que seul le temps peut nous faire changer, nous pouvons pourtant arriver à influer volontairement sur notre façon d’appréhender les choses et c’est pour cela que de nombreux livres sur le sujet existent, notamment celui de l’auteur Raphaëlle Giordano, dont le titre est parlant « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ». 

Se reprendre en main

Cependant, une autre clé du changement passe par le remaniement de la pensée. Cela est facile à dire évidemment, surtout quand nous avons des problèmes, ou des petits tracas du quotidien qui surviennent et qui nous perturbent.

Mais il faut réussir à fermer notre porte aux éléments extérieurs et ne pas être heurté par tout cela. Un jour quelqu’un a expliqué une jolie métaphore :

« Imagine que ton esprit est un jardin avec de belles fleurs, une belle pelouse et une barrière pour fermer tout ça. Il y a une porte, tu as le choix de laisser ouvert pour faire rentrer tout ce qui t’arrives dans la vie, autant les personnes négatives, que les choses qui t’arrives et de voir tout cela piétiner ton petit paradis. Ou alors tu peux fermer la porte et être serein parce que tu auras préservé tes jolies plantes. ».

Faire les bons choix

Il faut choisir la deuxième option, rester imperturbable face aux éléments extérieurs et pouvoir gérer sa vie comme nous l’entendons sans être influencés par les facteurs indépendants.

Notre vie nous appartient, et nous n’en avons qu’une. Nous nous devons d’agir pour qu’elle soit aussi belle que possible, pas forcément en étant riche, ni beau, ni même de partir au bout du monde. Mais juste de pouvoir se réaliser, dans ce que l’on attend de la vie et de son idéal. Chacun à sa hauteur, par exemple, si pour vous il est nécessaire d’être généreux, faites tout pour rendre les autres heureux autour de vous par des actions simples. Pas besoin d’aller chercher très loin pour être ce que nous voulons et atteindre nos objectifs de vie.

Un dernier conseil

Notre première résistance au changement c’est nous-mêmes mais surtout notre esprit, ne l’oubliez pas et avancez sur le chemin qui se dresse devant vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *